Dominique Bailly

Interventions dans le Paysage
Sculptures et Dessins

   
   
Parc de sculptures
1991
1992
1994
1995
1996
1997
1999
Athis Mons Besanšon Enghien les Bains
Noisiel
Limoges
Bussy St-Georges
Solvins
   
2000
2001
2002
2007
2007
    Saint Priest Issy les Moulineaux
Saint Maur
Mirabel
Corbeil Essonnes
Corbeil Essonnes
Champcueil 2004
Le jardin de l'aqueduc
1% artistique, Collège de Champcueil, France.
Conseil Général de l'Essonne.
Architectes : C. Vannier, F. Malisan.
Champcueil

 

 

Le jardin composé pour le collège est un jardin-sculpture. Visible à travers un vitrage, il ne se pénètre pas. C’est un morceau du paysage environnant qui est repris en écho. Appuyé sur l’étude des cartes et des photographies prises en repérage, est conçu un double miniaturisé et schématisé du paysage, borné à ses composants les plus significatifs : les collines boisées si proches et l’aqueduc des eaux de la Vanne, du Loing et du Lunain, qui traverse le département et passe à proximité du collège. Le parcours des eaux de l’aqueduc est représenté par le tracé sinueux d’un ruban dallé de couleur gris vert qui traverse le hall d’accueil, le jardin, et la salle de documentation du collège, reliant entre eux les espaces intérieurs et extérieurs. Dans le creux du méandre au niveau du jardin se loge un monticule de terre façonné en gradins, à l’image des courbes de niveau de la colline de Beauregard, qui jouxte, dans la réalité, la courbe de l’aqueduc. Le jardin patio est couvert d’un tapis moussu vert tendre, alors que la colline est plantée d’un végétal rampant vert foncé. Sept arbres, figurés par des cônes effilés d’acier brun rouge, et trois « roches sphères » en cèdre complètent cette cartographie stylisée, à la fois exacte et imaginaire, qui fait entrer l’image du grand paysage dans un espace restreint et clos de toute part.

Le jardin de l'aqueduc. Sept arbres cônes en métal peint. H. : de 3,50 m à 7 m. Trois roches sphères en cèdre, Diam. 0,80m. Ligne d'eau traitée en galets dans le patio et en résine vert pâle dans le hall et le CDI, L. 22m. Butte de terre façonnée en gradins, plantation de couvres-sol persistants. Eclairage par spots au pied des cônes. arrosage automatique.
Champcueil
Vue du hall.
Champcueil
Champcueil
Plan du projet.
Vue de la terasse, pendant et après l'intervention.
   
 
biographiecontacthaut de page