Dominique Bailly

Interventions dans le Paysage
Sculptures et Dessins

   
   
Parc de sculptures
1991
1992
1994
1995
1996
1997
2000
Athis Mons Besanšon Enghien les Bains
Noisiel
Limoges
Bussy St-Georges
Saint Priest
   
2001
2002
2004
2007
2007
    Issy les Moulineaux Saint Maur
Mirabel
Champcueil
Corbeil Essonnes
Corbeil Essonnes
Solvins 1999
Le serpent veille sur les fruits du platane
Parc privé de château de Solvins, Loiret, France.
Solvins

 

 

Une majestueuse allée de platanes mène à la propriété. Un arbre déraciné est destiné à devenir sculpture. Dans le parc, bordé par une rivière, trois splendides platanes la longent et rythment l’espace de la pelouse. La narration du mythe s’inscrit dans l’élaboration du projet : dans l’antiquité, le platane était oraculaire. Tel est le rôle que joua l’un d’eux : alors qu’Agamemnon offrait un sacrifice aux Dieux, un serpent bleu surgit de derrière l’autel et se dirigea tout droit vers un beau platane tout proche ; sur la plus haute branche se trouvait un nid de moineaux ; le serpent les dévora tous, puis toujours enroulé autour de la branche, il fut changé en pierre par Zeus. Le serpent et le platane relèvent d’une symbolique de la régénération, car l’un et l’autre changent de peau tous les ans.
Six sphères taillées dans le tronc du platane sont disséminées sur la pelouse sous les trois arbres. Quant au serpent, c’est simplement, sculptée dans le même bois, une colonne dressée, sinueuse et pointue.

La colonne serpent. Platane, H. 6 m.
Solvins
Les sphères, six sphères, Diam. : 0,50 à 0,80 m.
Solvins
Le serpent veille sur les fruits du platane. Vue du château.
   
 
biographiecontacthaut de page